Blog

Stockage cloud ou disque dur externe : quelle solution choisir ?

Sommaire

stockage sur disque dur externe

Nos besoins en stockage de données augmentent de jour en jour. Que ce soit dans un cadre professionnel ou pour une utilisation personnelle, il est essentiel d’avoir à disposition un espace suffisant pour accueillir toutes ces précieuses données. Pour cela, deux solutions principales s’offrent souvent à nous : le stockage en physique via une clé USB ou un disque dur externe et le stockage via le cloud. Chacun a ses avantages et inconvénients, nous allons comparer ces deux options selon plusieurs critères d’évaluation.

Fiabilité et sécurité des données

Les fournisseurs de services cloud mettent généralement en place des protocoles de sécurité performants afin de garantir la confidentialité des données stockées. Le chiffrement des données en transit et au repos est presque systématique, limitant ainsi les risques de piratage. Toutefois, il faut garder à l’esprit qu’en confiant ses données à un tiers, on ne maîtrise pas totalement leur sécurisation.

Le disque dur externe, quant à lui, permet une meilleure maîtrise de la sécurité des données. Mais cette solution comporte également des risques comme la dégradation physique du support ou les risques de perte et vol du dispositif. Un problème auquel ne sont pas confrontés la majorité des services de stockage cloud puisque les données sont souvent répliquées sur plusieurs disques durs afin justement d’éviter les problèmes de panne et dégradations physiques. Côté sécurité, à noter aussi que certaines clés USB et disques durs avec chiffrement intégré existent pour renforcer la protection.

Prix : quel est le moins cher ?

Il existe une grande variété de tarifs selon les prestataires et les capacités de stockage souhaitées. Il est donc important de comparer les solutions du marché pour trouver celle qui correspond le mieux à ses besoins.

Côté cloud, on trouve des solutions gratuites avec une capacité limitée (quelques gigaoctets) puis différents abonnements permettant d’augmenter l’espace. Les tarifs restent généralement compétitifs pour les petits volumes de stockage. Pour les utilisateurs ayant besoin de plusieurs téraoctets en revanche, cela peut commencer à peser sur le budget.

Pour les utilisateurs nécessitant de grandes capacités de stockage ou recherchant un coût fixe, les disques durs externes et clés USB représentent souvent des options attractives. Le prix à payer dépendra principalement du volume souhaité ainsi que des fonctionnalités offertes par la marque.

Praticité et accessibilité

Le principal intérêt du stockage sur le cloud réside dans la possibilité d’accéder à ses données depuis n’importe quel appareil connecté à Internet. Cette solution est donc particulièrement adaptée aux personnes nomades, amenées à travailler régulièrement depuis différents endroits.

Niveau capacité, le cloud offre une souplesse intéressante car il est possible d’ajuster son espace de stockage en souscrivant simplement à des options supplémentaires. Ainsi, on ne paye que ce qui est réellement consommé.

Les disques durs externes offrent des capacités pouvant aller jusqu’à plusieurs téraoctets. Toutefois, il nécessite d’être transporté avec soi pour accéder aux fichiers, et peut constituer un encombrement supplémentaire dans certains cas. Et pour un maximum de praticité si les besoins de stockage sont moins important une alternative existe : stockez vos données sur une clé USB.

Compatibilité et rapidité de transfert

La rapidité de transfert : Pour du cloud la rapidité de transfert va en bonne partie dépendre de la qualité de la connexion interner. Un facteur qui n’a aucun impact pour un stockage sur disque dur externe. En l’absence de connexion de qualité et pour des fichiers volumineux le recours à un disque dur externe se révèle souvent plus rapide grâce au choix de nombreuses interfaces (USB 3.0, Thunderbolt…).

La compatibilité : alors que les services de stockage en ligne sont généralement compatibles avec la majorité des systèmes d’exploitation et des appareils connectés, un disque dur externe peut être limité par les formats de fichiers qu’il accepte ou par les configurations matérielles requises.

Bilan : à chaque besoin sa solution

Dans le nombreuses situations le stockage cloud possède de nombreux atouts et pourrait être privilégié. Mais ce n’est pas pour autant qu’il faut totalement abandonner le stockage physique via disque dur externe ou clé USB. Dans certains cas ces solutions de stockage permettent de palier aux limites du stockage cloud. Ça reste notamment le cas pour une utilisation sans connexion internet disponible.

Et si finalement la meilleure des solutions n’était pas l’alliance du stockage online et offline ? En utilisant pas exemple un système permettant des sauvegardes de données sur ces 2 types de stockage en simultané.

Laisser un commentaire