Comment bien choisir le processeur de son PC ?

Le processeur est considéré comme le cerveau d’un ordinateur. Il gère les formules, communique les instructions, effectue les calculs … Grâce à sa puissance, il peut réaliser de nombreuses taches simultanément. Suivant l’utilisation du PC, il est donc important de choisir le bon processeur. Les fonctionnalités et la puissance d’un processeur dédié à la bureautique ne sont pas comme celles d’un PC Gamer ni celles d’un ordinateur destiné au montage vidéo ou 3D. Pour bien choisir, certains critères sont en ligne de compte ; pour ne pas se tromper dans les multiples sélections, il faut au moins connaître à quoi ils servent et quelles doivent être les caractéristiques respectives qui s’adapteront aux besoins. Mais avant tout, il est important de savoir qu’il y a sur le marché deux grands constructeurs : Intel et AMD.

Processeurs les plus vendus :

Le nombre de cores

Bien que quelques années encore, c’est la fréquence qui est l’élément clé d’un processeur, aujourd’hui, elle n’est plus la seule à pouvoir définir la puissance puisqu’il y a les cores ! Le type Dual Core a été très apprécié pendant une assez longue période ; il offre en effet la possibilité d’exécuter deux taches conséquentes simultanément sinon une tâche lourde avec une réactivité de système maintenue. Le Dual Core est tout à fait adéquat pour l’utilisation des applications de base. Puis viennent les Quad Core, avec une performance meilleure : l’exploitation de logiciels lourds, la possibilité d’accéder aux jeux vidéos, l’accès à l’édition vidéo, la composition audio, le traitement d’images, la conversion de formats, l’exploitation du 3D outre les taches classiques sont désormais possibles. Aujourd’hui, Intel, toujours en pépertuelle recherche de l’excellence, propose le Hexa Core tandis qu’AMD, de son côté, rivalise avec ses processeurs FX à huit cores. Toutefois, il faut bien connaître la différence que veut imposer Intel : son Core i7 3960x à 3.3 Ghz correspond à un processeur à 12 Cores.

La mémoire cache

Au fur et à mesure que les processeurs évoluent, la taille des mémoires caches est davantage plus importante impliquant forcément une plus grande rapidité en se plaçant au plus près des unités de traitement des processeurs. Actuellement, on trouve trois niveaux de cache. Il y a premièrement le cache L1 qui se décrit en deux mots : petit et rapide. Il comporte les données et informations indispensables et seulement nécessaires aux programmes qui sont en cours d’exécution. Deuxièmement, il y a le cache L2, plus gros mais pas très rapide ; il sert de stockage de données et/ ou intructions qui ont été utilisées récemment ou celles susceptibles de servir prochainement. Enfin, le cache L3, avec un gros volume mais certainement le plus lent. Il sert de cache mais aussi, relie entre eux les Cores. A noter que sa taille est généralement proportionnelle au nombre de Cores donc, plus ces derniers sont nombreux, plus le cache est volumineux.

La fréquence et le socket

Elle a connu des temps meilleurs mais, avec l’apparition des Cores, elle ne préserve plus son importance quant à la détermination de la puissance. Cependant, elle est indispensable à la fonctionnalité du processeur. Voici un petit exemple : un processeur de type Dual Core à 2 GHz est plus performante qu’un processeur à un Core à 3 GHz ; mais, ce dernier est plus rapide que le précedent. Concernant le socket, c’est le support du processeur qui le permettra d’être installé sur la carte mère. Les deux formats doivent donc être compatibles. Auprès d’Intel, les sockets que l’on s’achète le plus fréquemment sont les LGA1155, LGA1150 et LGA1151. Le choix des professionnels se tournent plutôt vers les sockets 2011-3. De son côté, AMD propose sur le marché les sockets FM2 et AM3+.

Le bus système

Avec la fréquence, le bus système était aussi l’élément clé pour qu’un processeur soit performant ou non. Il sert de voie qui permet la communication entre le processeur et la mémoire vive. Lorsque le transfert se fait rapidement, le processeur est donc apte à trouver les informations dans la mémoire avec une bonne vitesse, impliquant un traitement efficace. Cette vitesse de transfert est exprimée en GigaTransfert/s ou GT/ s. La majorité des processeurs que l’on trouve sur le marché actuellement est dotée d’une valeur de 5 GT/ s, offrant une grande performance du PC quel que soit l’usage. Aujourd’hui aussi, les processeurs utilisent des bus système externes qui correspondent à entre northbridge et southbridge, qui comportaient autrefois le contrôleur mémoire et le contrôleur du bus tels PCI, APG, PCI-Express. Le constructeur AMD propose le bus type Hyper Transport tandis qu’Intel, le bus type DMI.

La puce graphique

Tous les processeurs que fournit le constructeur Intel sont dotés d’une puce graphique, sauf le Core i7 « LGA2011 » qui est très puissante et donc assure toutes les meilleures fonctionnalités. Cette puce intégrée est une puce HD Graphics 2000 ou 3000. Elle est suffisamment performante pour l’exploitation de toutes les applications pour la bureautique et même pour certains jeux vidéos n’exigeant pas une importante résolution. Quant au fournisseur AMD, c’est sa gamme APU en support FM1 qui est munie d’une Radeon puissante. Ce produit est très remarquable pour le décodage des flux vidéos HD et full HD et est sans doute plus véloce que ceux proposés par Intel.

Evaluation du processeur

Des logiciels téléchargeables sont proposés afin que chacun puisse évaluer la performance de son processeur. Il y a entre autres Pass Mark et Green Bench, des outils efficaces qui déterminent la puissance mais aussi, mettent à disposition des bases de données qui comparent des processeurs à d’autres. Mais, comme on l’a dit un peu plus haut, tout dépend de l’usage du PC : pour la bureautique avec, de temps en temps, quelques jeux qui ne nécessitent pas un volume important de ressources, les séries Pentium signés Intel et Sempron de AMD feront l’affaire. Ils sont fiables et performants, avec 2 à 3 cores qui sont bien plus que suffisants pour des taches classiques. La mémoire cache sera de 2 à 4 Mo pour un confort optimal. En revanche, pour les Gamers et gros logiciels pour le traitement 3D, la performance et la puissance du processeur sont de mises.

Comment bien choisir le processeur de son PC ?
Votez

Dernière mise à jour le 2018-12-12

A voir aussi :   Comment bien choisir un mini PC ?